La saison reprend chez « Mange ta soupe »

Une activité originale initiée en 2010 par cette ancienne prof. de Colmar :
Livrer à vélo, de la soupe fraiche à des abonnés pour 6 mois. Frédérique va en effet bientôt reprendre son activité saisonnière et livrer à nouveau la bonne nouvelle soupe qu’elle prépare elle-même.Tous les ingrédients sont des légumes bio de saison issus d’une ferme maraîchère de Holtzwihr. C’est en travaillant dans cette petite entreprise qu’elle a eu l’idée de faire de la soupe avec tous les légumes « non commercialisables ». Ainsi donc, les légumes moches, tachés, tordus, destinés à finir à la poubelle sont recyclés et finissent dans la marmite de la marchande de soupe. Une soupe non pasteurisée, conditionnée en bouteille consignée, et  différente chaque semaine est livrée aux adhérents, soit à leur domicile ou dans des points relais.

Mange-ta soupe

06 01 789 758

L’avis de La Vague  : Une initiative originale et un site au design qui vaut le détour !

bonial – promos et catalogues en ligne – un petit geste pour la planète

La forêt verticale – Du vert dans le ciel Milanais

 

Actuellement en construction à Milan, un projet d’intégration de végétation en milieu urbain.

2 tours hautes  de 80 m et 112 m de haut, appelées « le Bosco vertical »  sont en train de prendre racines. L’architecte à l’origine du projet, Stefano Boeri et son cabinet d’architecture (concepteur également du Centre Régional de Marseille) a imaginé ces immeubles d’habitation végétalisés afin de redonner à la capitale Lombarde, ville industrielle très polluée, des espaces verts et de restaurer par là les capacités écologiques détériorées par l’urbanisme. Pres d’un millier d’arbres, 5000 arbustes, 11000 plantes et buissons, l’équivalent d’un hectare de forêt, vont  habiller les jardins suspendus de cette construction. L’ouvrage fournira de l’ombre en été, des éoliennes et des panneaux solaires seront intégrées aux toitures  pour couvrir une partie des besoins en énergie. L’eau de pluie sera récupérée pour irriguer les plantations.

 

Cette forêt urbaine  est un bel exemple de projet écologique  qui va contribuer  à améliorer la qualité de l’air en atténuant les effets des gaz  toxiques de la ville, en jouant le rôle de filtre à  poussière et à  CO2 et en produisant de l’oxygène.  La biodiversité devrait aussi être encouragée en offrant ce nouvel habitat  à divers insectes et espèces animales.

Prix du projet : 65000 K€

Prix d’un appart : à partir de 665 000 € à 2 millions € pour devenir propriétaire d’une cabane dans les arbres. L’entretien et l’arrosage assurés par une société spécialisée sont compris dans les charges…

 

 

 

 

A lire sur le même sujet : The vertical Farm Project L’auteur, Dickson Despommier défend l’idée révolutionnaire d’une agriculture verticale. Pour faire face aux défis de la croissance rapide des populations, les changements climatiques et la raréfactions des ressources, il va falloir trouver de nouvelles  sources alternatives de nourriture.

 

 

 

 

 

 

Abeilles : bonne nouvelle …

Le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll vient d’annoncer le 28 juin l’interdiction du Cruiser OSR.

Ce produit insecticide et fongicide est utilisé pour l’enrobage des semences de colza. Il est diffusé ensuite par la sève dans toute la plante, jusqu’aux fleurs. (la plante à des fleurs très attractives pour les abeilles dans lesquelles elles vont puiser le nectar et le pollen). Sa substance active, le thiaméthoxam (de la famille des néonicotinoïdesLes néonicotinoïdes sont une famille d'insecticides agissant sur le système nerveux central des insectes, notamment perturbant le système d'orientation des abeilles et leur capacité à regagner la ruche. , insecticide neurotoxique pour les insectes invertébrés) appartient à la même famille que celles qui sont utilisées dans le Régent et le Gaucho. Lire la suite

Soigner naturellement

Se soigner au naturelSe soigner au naturel est devenu une affaire sérieuse

La médecine moderne n’est pas la seule médecine à faire l’objet d’intenses recherches.

Il y a aujourd’hui des revues scientifiques sur la médecine naturelle qui ont le même niveau d’exigence et de rigueur que les revues qui traitent de médecine conventionnelle. 40 % des gens atteint de maladie grave en France utilisent la médecine naturelle comme mode de soins principal ou complémentaire à leur médecine traditionnelle. Lire la suite

Les pesticides et notre alimentation

Les fruits et légumes où l’on retrouve le plus de traces de pesticides

Les fruits et légumes sont sensibles aux pesticides à différents degrés et en fonction de leur peau et de leur chair on retrouvera plus ou moins de traces de polluants.

Les  fruits et légumes  les PLUS POLLUES :

Certains fruits, de part leur concentration de sucre attirent une multitude d’insectes, et nécessitent donc plusieurs  pulvérisations tout au long de leur croissance. Lire la suite

MAYDAY …MAYDAY … Les vers attaquent….

L’aéroport International Charlotte Douglas en Caroline du sud vient d’ouvrir un centre de recyclage des déchets.
Le centre pourra à terme gérer jusqu’à 2 tonnes de déchets par jour, suffisamment pour faire face à une extension future de l’aéroport.

Les déchets organiques composés des restes de nourriture, du papier et des déchets verts sont d’abord pré-compostés puis, une fois qu’ils sont partiellement décomposés, ils sont chargés dans un centre de lombricompostage de 750 m2 avec 150 kg de vers. Un système d’aération et de contrôle des émanations est installé. Lire la suite

Comment lutter efficacement contre les limaces et autres dévoreurs de nos salades ?

LimacesToutes les techniques :

Nous avons passé en revue et testé plusieurs procédés avec la volonté de privilégier les méthodes douces plutôt que les pesticides.
Celles-ci donnent, il est vrai, plus ou moins de résultats, mais une combinaison de toutes ces techniques peut apporter en efficacité et surtout œuvre dans le bon sens de la préservation de notre environnement.

Les procédés chimiques

Les granulés chimiques anti-limaces ?

Ces granulés bleus à base de métaldéhyde sont très efficaces dans la lutte contre les limaces mais ne sont pas sans danger. Lire la suite

Les plantes étonnantes : la sphaigne du Chili

Qu’est-ce que la Sphaigne ?

La sphaigne, plante très appréciée des amateurs d’orchidées et de plantes carnivores pour sa grande rétention d’eau est une espèce de mousse qui se développe à l’état naturel sur d’immenses étendues du Chili et plus particulièrement sur l’ile de Chiloé infoInfoL’ile de Chiloé est une ile du sud du Chili, proches des côtes, dans la région de Puerto Monte. Connue pour ses habitations sur pilotis de toutes les couleurs(Palafitos) et ses églises en bois classées au patrimoine mondial. L’ile tire son économie de la culture de la sphaigne, les élevages de saumon et la récolte d’algues (1er producteur mondial) utilisées pour la confection de gélifiant alimentaire (Pellillo), d’épaississants pour la charcuterie et la pâtisserie (Luga negra et roja) et une autre servant à envelopper les sushis (Luche)..

La forte croissance de la sphaigne est favorisée par le climat extrêmement pluvieux de l’ile, les précipitations pouvant atteindre 3000 mm par an, les paysages de l’ile sont sans rappeler les décors verdoyants de l’Irlande ;
La récolte de la sphaigne est effectuée par les paysans locaux selon une planification stricte et raisonnée. Seule la partie fraiche est prélevée sur une couche de 5 à 30 cm afin de préserver la repousse et la maturité des brins récoltés. Les terrains sont ensuite laissés en jachère pour favoriser sa régénération naturelle. Lire la suite

Compostez…

Tout savoir sur le compostageLe compostage est quand même une des réponses la plus écologique pour traiter les bio déchets de jardin et de cuisine.

Les avantages :

  • Réduction des volumes de déchets collectés, transportés par camions et incinérés
  • Des économies dans le cadre de la redevance incitative
  • Obtenir un produit de qualité agronomique et réduire l’utilisation des engrais et des pesticides.

Composter : Oui, mais pas n’importe comment…

La technique :

Un bon compostage, utilise l’oxygène, donc l’air, dans son mécanisme de développement. Lire la suite